search slide
search slide
pages bottom

L’art de la photographie

L’art de la photographieGrâce aux possibilités esthétiques nouvelles qu’elle a ouvertes dès son invention et aujourd’hui avec l’avènement du numérique, la photographie est devenue à elle seule une discipline artistique à part entière au point d’être surnommée le 8e Art.
Quatre principales sous-disciplines de l’art photographique ont émergé au fur et à mesure du temps depuis l’avènement du premier appareil photo, le Daguerréotype :

-La première a été la discipline du “nu photographique“. En effet, utilisé à l’origine au 19e siècle juste comme un instrument d’appoint venant en remplacement des modèles vivants dans le but de réaliser des œuvres artistiques classiques (toiles, sculptures…), le nu photographique a été par la suite bien vite dévoyée de cette destinée première pour servir de support aux arts érotiques puis pornographiques avec le succès que l’on sait…Aujourd’hui encore, grâce à l’avènement du numérique, le nu en photographie prend toujours une place prépondérante dans la sublimation érotique notamment du corps féminin. Dans cette discipline, le photographe David Hamilton fait par exemple l’unanimité pour sa maîtrise impressionnante de la technique du clair-obscur photographique pour asseoir ses mises en scènes éthérées du corps de ses modèles…A côté de ces nus classiques, une nouvelle tendance contemporaine semble s’être mise en place : le nu gothique. Pour l’heure, l’un des plus célèbres précurseurs de cette nouvelle sous-discipline est le photographe Joel Peter-Witkin. Enfin, toujours dans cette catégorie du nu photographique, on citera également l’une des dernières sous-disciplines à avoir vu le jour : “l’autoportrait new age”. Contrairement aux autres sous-disciplines, “l’autoportrait new age” consiste comme son nom l’indique à réinventer l’autoportrait en prenant des clichés de nu au travers de différents sites de son pays natal…Pour l’heure, le photographe finlandais Arno Rafael Minkkinen est la référence en la matière.

Pour information, chaque année, les passionnés de cette discipline du nu photographique se donnent rendez-vous au plus grand festival faisant autorité en la matière: le festival européen du nu qui se tient à Arles en France.

-La seconde discipline classique de l’art photographique est la photographie dite animalière. Comme son nom l’indique, cette discipline consiste tout simplement à prendre des clichés naturalistes des animaux quels qu’ils soient (oiseaux, félins…) idéalement dans leur cadre de vie naturel. Contrairement à ce que l’on peut penser, la photographie animalière constitue sans doute l’une des disciplines de l’art photographique la plus difficile à maîtriser du fait précisément de son objectif : en effet, il est très rare que les modèles animaliers se laissent prendre en clichés volontairement. Pour arriver à leurs fins, les passionnés autant que les professionnels de la discipline se doivent d’investir dans des matériels très coûteux comme les “reflex”. En ce qui concerne les techniques de prise de vue, deux catégories de techniques sont généralement usitées pour pouvoir obtenir des clichés dans les “règles de l’art” :

• La technique du piégeage photographique qui permet de ne pas effrayer son sujet en déclenchant à distance son appareil ;
• Et les techniques de camouflage dites de “l’affût fixe ou flottant ainsi que du billebaude” qui consistent grosso modo à se camoufler pour pouvoir approcher au plus près le modèle sans l’effrayer.

-La troisième discipline de l’art photographique contemporaine consiste quant à elle dans la réalisation de ce qu’on appelle la “photographie panoramique“. Comme son nom l’indique, cette discipline se focalise principalement sur la réalisation de clichés croquant différentes sortes de paysages. Etant donné l’objectif qu’il se donne, la photographie panoramique nécessite des appareils spécifiques capables de prendre des images intégrant des champs particulièrement larges. Aujourd’hui, les appareils numériques sont aidés par différentes sortes de logiciels dans la réalisation de tels clichés pour donner le meilleur effet…

-La quatrième et dernière discipline enfin de l’art photographique contemporain touche à ce qu’on appelle la “social photography”. Promue notamment grâce à l’avènement des réseaux sociaux, cette sous-discipline consiste comme son appellation l’indique à prendre en clichés des scènes de la vie sociale courante des individus. Elle constitue à l’heure actuelle l’un des hobbies préférés des internautes…